La Laïcité en Conseil Municipal..

Lors du dernier Conseil Municipal de Lanester (06 novembre 2014), un bordereau « technique » – selon la présentation qu’en faisait Mme le maire – était soumis au vote. Celui-ci concernait une « Garantie d’emprunt à l’Association d’Education Populaire Saint Joseph du Plessis ». Le bordereau,  visible ICI, proposait la garantie de la ville de Lanester à hauteur de 100% pour un emprunt privé de 100 000€. Voici mon intervention à ce propos ; propos qui soulève des problématiques dépassant l’idée « technique » accordant dans le vote la majorité LNC-PS-EELV ainsi que le groupe de droite.

AlecxJPS_RF-LibertéEgalitéFraternitéLaicité

2014-07-13_AlexandreScheuer-Strasbourg« Faisant suite à mon intervention en commission et balayant, par anticipation, l’idée de « bordereau technique » concernant cette garantie d’emprunt, je vais rappeler tout d’abord aux Conseillers Municipaux ici présents, et ainsi porter à la connaissance des lanestériens, les grandes lignes de ladite « Association d’Education Populaire Saint Joseph du Plessis » :


Association déclarée de la loi de 1901, cette association a pour objet, dans un but désintéressé, sous le contrôle et la tutelle diocésaine, d’assurer la propriété, l’exploitation par bail et la gestion des biens (immeubles et terrains) utilisés par l’Enseignement Catholique.

À ce titre, elle contribue au fonctionnement de l’institution éducative, reconnue par l’organisme de tutelle, notamment par la mise à disposition, par bail avec loyer, de locaux pour l’exercice de son activité scolaire.
 
L’association se compose :
– de membres actifs qui sont des personnes connaissant les problèmes moraux et matériels de l’école catholique pour avoir antérieurement œuvré dans les OGEC, Organisme de Gestion de l’Enseignement Catholique, ou APEL, Association de parents d’élèves de l’enseignement libre (reconnue dans le Statut de l’Enseignement catholique) et qui s’engagent à maintenir l’identité de l’école Catholique,
– de membres de droit (Chef de paroisse et représentant de l’autorité de tutelle),
– de membres invités (Président d’OGEC et directeur d’établissement),
– de membres d’honneur.
 
Les ressources de l’association sont essentiellement les loyers perçus auprès de l’OGEC.

Le fait que par nos votes, ce soir, nous permettons ainsi à cette association de bénéficier de plus de bienveillance auprès des banques, n’est pas, à notre sens, la question centrale que soulève ce bordereau.Cette association est, vous l’avez compris, au service des intérêts privés et religieux de l’église catholique. Le Directeur Général des Services nous a d’ailleurs précisé en Commission Ressource, qu’il s’agissait de la seule garantie d’emprunt privé de Lanester. Notre ville est sollicitée pour garantir à 100% ce prêt de 100 000€.

Ce qui est central c’est que nous sommes des Elus de la République, et la République consiste à dire non pas ce qui est bien pour « moi » mais ce qui est bien pour tous, la République porte une devise : « Liberté Egalité Fraternité » et un quatrième mot aimerait bien y figurer. S’il n’y figure pas pour des questions historiques, peut être, et linguistique, sans doute, il figure tout de même dans le cœur des principes républicains puisqu’il en assure la bienséance.

Ce mot vous l’aurez compris, c’est « la Laïcité ». Si le fait qu’il figure dans l’article premier de notre constitution ne suffit pas à en assurer le principe, il devrait être du devoir de chaque citoyen de veiller à son respect.
Nous n’avons pas à garantir les emprunts d’une association sous le contrôle et la tutelle diocésaine, dirigée par des chefs de paroisses, des personnes et organismes guidés par les dogmes du catholicisme comme de n’importe quelle autre religion. Il y un certain nombre d’années que fut actée la séparation des églises et de l’Etat. Il est de notre devoir d’assumer aujourd’hui le respect que nous avons envers le Peuple dans sa multitude de croyances, de pratiques religieuses ou spirituelles, de confessions, ou d’absence de celles-ci.

La laïcité l’exige, la République doit en être garante. Votons contre ce bordereau. »

Etoile DroiteFinalement seuls les élus du Front De Gauche auront voté contre (Christèle Rissel, Alexandre Scheuer et Nadine Le Bouedec), deux élus de Lanester Nouvelle Citoyenneté se seront  abstenu ( Bernard Le Blé et Françoise Dumont) et le reste du Conseil Municipal de Lanester (Majorité LNC-PS-EELV et groupe de droite) aura voté pour cette unique garantie d’emprunt privé de la ville.

______________________________________________

Cette intervention au format PDF : ICI


2 réflexions sur “La Laïcité en Conseil Municipal..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s