ALEXANDRE SCHEUER (FI) AU DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE 2019 À LANESTER (déc. 2018)

Voici l’intervention d’Alexandre Scheuer, élu insoumis, lors du Débat d’orientation budgétaire (DOB) en Conseil Municipal de Lanester du 13 décembre 2018 :

« Madame la Maire, cher.e.s collègues,

Je tiens tout d’abord à remercier les services, à commencer par la personnes de Stanislas Daviaud, pour la clarté du document mis à notre disposition pour débattre des orientations budgétaires.

La contextualisation sur le plan national et international est vraiment intéressante et révélatrice des problèmes auxquels nous sommes confrontés. L’économie mondiale est en croissance, de 3,7% en 2018 et 2019 (selon l’OCDE), ce qui n’empêche pas une escalade des tensions entre grandes puissances (États-Unis, Chine, Union européenne) s’accompagnant de risques économiques et géopolitiques d’ampleur. Certains pays ont déjà dépassé le stade du « risque » : le Yémen, la Syrie et tant d’autres où nous ne prenons même pas la peine de compter les morts et la souffrance, tant c’est horrible.

La croissance va bien au niveau mondiale, disais-je… On peut se dire qu’en France les centaines de milliards de création de dette publique, en 2008, pour sauver les banques ont fait effet. C’était il y a 10 ans, oui, il y a 10 ans la dette de la France a augmenté d’environ 400 milliard d’euros pour sauver les banques. C’est dix fois le CICE annuel, quatre fois l’évasion fiscale annuelle. Ça n’empêche pas le chômage de rester élevé aujourd’hui. Ça n’empêche pas non plus les puissants de se réjouir, cette année, de tenir des engagements européens budgétaires qui ne reposent sur aucune rationalité : la règle des 3% est respectée, le déficit public est de +2,6% du PIB cette année. Le mois dernier l’Union européenne a retoqué le budget italien, c’était inédit : la souveraineté des États prend cher en Europe. Ça fait des années que la Grèce est assassinée par les mêmes, mais je ne vais pas redire ce qu’il est aisé de constater : la politique de fric se fait au détriment de l’humain, de l’environnement et du bon sens.

C’est maintenant au tour des collectivités de trinquer. Aux baisses de dotations, ces dernières années, s’ajoute un renforcement de la maîtrise des dépenses publiques des collectivités locales. L’État fait de l’ingérence dans le principe de décentralisation en limitant l’évolution de leurs dépenses réelles de fonctionnement et, pour les plus grandes collectivités dont font partie Lorient et Lorient Agglomération, en les contractualisant. Lorient Agglomération s’est engagée à limiter à 1,3% l’augmentation de ses dépenses réelles de fonctionnement pour les années 2018, 2019 et 2020, tout en reconnaissant que ce n’est pas très constitutionnel. La Macronie semble bien se porter à Lorient Agglomération… Tout cela pour forcer la réduction du « besoin de financement » des collectivités et leur amputer 2,6 milliards d’euros supplémentaires par an, soit 13 milliards d’ici 2022.

On peut espérer que Macron et sa bande dégageront avant…avant qu’on s’interroge sur « l’opportunité » de ne pas remplacer les agents de Lanester partant à la retraite « et en même temps » qu’on trouve une combine pour maintenir la « qualité de service public ». Choix difficile. C’est tout autant difficile de savoir si l’État se décidera à compenser l’exonération de la taxe d’habitation au delà de 2020. Restons prudent…on en arrive à s’interroger sur l’opportunité de démarches de mécénat privé pour compenser la baisse de moyens publics, comme l’Université, comme un peu tous nos services publics qui sont attaqués.

Pendant que le gouvernement sert de plus en plus la ceinture aux collectivités et que, pour faire court, Macron promet 100 balles et un mars aux gilets jaunes, on peut s’interroger sur les marges de manœuvre dont nous disposerons encore dans les prochaine années pour être acteur des grandes transitions. On fait de belles choses à Lanester : 2nd réseau de chaleur bois en régie, réflexion sur les circuits courts avec la Charte de l’agriculture et de l’alimentation du Pays de Lorient, coupures partielles de l’éclairage public, PLU axé sur la densification plutôt que sur l’étalement urbain, nouveaux logements, budget participatif, nouveau parc Mandela-Dulcie September… On fait de belles choses à Lanester et dans le Pays de Lorient. Mais allons-nous pouvoir continuer et allons nous pouvoir faire de plus belles choses encore ? Ça me semble complexe, compromis, d’autant plus quand on jette un œil sur l’avenir. Je vous invite à ce sujet à consulter le dernier hors-série de la revu Socialter : « Et si tout s’effondrait ? » Sommes-nous prêt à rebondir localement ? Nationalement ? Je n’en suis pas sûr, je l’espère, je nous le souhaite et peut être que le Peuple en action renversera la table pour un avenir meilleur.

Joël Izar et Emmanuel Macron | Crédit : La Télégramme, 20 février 2017.

Et je souhaitais, non pas réagir aux propos de « En Marche » dans la majorité, mais aux propos de « En Marche » dans la minorité. J’ai été assez choqué des propos de Joël Izar, qui pense qu’il y a « trop de logements sociaux à Lanester » : 29% alors que 70% de la population peut y prétendre. Ça a été mon cas, pendant longtemps, j’ai demandé un logement social, je ne l’ai jamais eu parce qu’il n’y a pas assez de logement social en France. Il est temps de faire quelque chose. Le CCAS… il y aurait « trop de subvention » : c’est malin de dire ça en pleine mobilisation des gilets jaunes. Et il n’y aurait « pas assez de policiers ». Je pense que la police nationale devrait faire son travail. Je pense que certains n’ont rien compris aux gilets jaunes, d’autant plus quand ils soutiennent Macron. Et sur la question de l’optimisme et du pessimisme, j’avais déjà fait une citation par le passé et je vais en faire une autre : l’optimiste c’est celui qui voit le verre à moitié plein, le pessimiste c’est celui qui voit le verre à moitié vide, le réaliste c’est celui qui voit le verre à moitié rempli d’eau et à moitié rempli d’air. Je pense qu’en ce moment, la coupe, elle est pleine et on en a tous ras-le-bol. »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s