CONSEIL MUNICIPAL LANESTER 7 FÉVRIER 2019 – INTERVENTIONS D’ALEXANDRE SCHEUER (FI)

Rapport annuel sur la situation de la collectivité en matière d’égalité entre les femmes et les hommes – année 2018

« Comme mes autres collègues, je me réjouis que ce type de rapport existe. C’est un gros travail mais qui n’est pas inutile puisque, d’années en années, nous pourrons observer les évolutions. Ça sera également utile à des collectifs tel que Nous Toutes, pour voir concrètement localement ce qu’il en est. Je vous invite à consulter la page 13 du rapport. Je me souviens d’une féministe marxiste, il y a plusieurs années de cela, peut être au début du siècle dernier, qui disait que la femme était le prolétaire du prolétaire. C’est quelque chose que l’on retrouve sur le graphique en page 13.

Lanester : Population par sexe, âge et diplôme le plus élevé en 2015
Sur le niveau de diplôme des femmes de plus de 65 ans : un chiffre qui ressort et est à mettre en relief avec les femmes qui ont des diplômes d’études supérieures, entre 20 et 39 ans, qui sont plus nombreuse que les hommes. On voit que les femmes trouvent leur place, qu’il y a du chemin qui est en train d’être rattrapé. Mais malheureusement ça ne suffit pas, ça ne va jamais assez vite, à mon goût en tout cas. Le collectif Nous Toutes travaille sur ces questions et notamment sur les violences. Je trouve regrettable que, depuis le début d’année, 19 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint. Je pense que c’est important de le rappeler, c’est plus que les années précédentes. Ça fait une moyenne d’une femme tous les deux jours si je ne me trompe pas. Il est important de se rappeler que ça existe encore. »

 

Vote du budget principal pour l’année 2019

« Quand j’entends une certaine minorité, je me sens plutôt proche d’une certaine majorité. C’est assez flippant ce qu’on peut entendre parfois au sein de ce Conseil Municipal, mais on ne va pas refaire le DOB. Globalement sur le budget, comme l’a dit Philippe, on est dans une continuité du mandat. Je mettrai le bémol, comme mes camarades communistes, sur les subventions aux écoles privés catholiques. Si j’ai bien compté, ce sont 90 000€ aux maternelles qui sont optionnels. Le fait qu’elle pourrait être obligatoires pose question, s’il n’y a pas de compensation pour Lanester. C’est un choix politique.
C’est un choix comme certains choix qui sont fait au niveau de l’agglomération, par rapport au lieu d’accueil pour les femmes victimes de violences. L’agglomération pourrait se saisir de ce sujet. Je crois que le lieu d’accueil ça serait 40 000€, donc c’est la moitié à peu près du budget maternelle privé, seulement de Lanester. Les choix budgétaires, à un moment, doivent se plier aux choix politiques. On ne peut pas se cacher derrière des compétences, d’autant que des communauté de commune telles que celle de Quimperlé ont fait ce choix. J’aimerai interpeller madame la Maire, première vice-présidente de Lorient Agglomération, et les autres élus communautaires, concernant le situation de l’agglomération puisque le budget a été débattu mardi dernier assez longuement.
Les augmentations de dépenses vont être limitées à 1,3%, choix des élus locaux…

[Réactions dans la salle]

…mais qui apparemment serait contraire à la constitution. Il y a un choix qui a été fait jusqu’en 2020 à ce sujet. Ça devient obligatoire pour l’agglomération, ça devient obligatoire pour Lorient aussi. À quand notre tour ? La taxe d’habitation qui est supprimée, Philippe l’a dit, on ne sait pas ce qu’il va en être. À partir du prochain mandat, en 2020, c’est le flou total. Ça m’inquiète beaucoup pour l’avenir, quelle que soit la tendance politique qui s’en dégagera. Qu’est ce qu’on pourra encore faire, est-ce qu’on pourra encore offrir une politique sociale à Lanester, une politique de progrès, est-ce qu’on aura encore des tarifs avantageux pour les Lanesterien.ne.s ? Ça m’inquiète beaucoup et je me demande si quelqu’un a des éléments de réponse par rapport à ce qui va venir. Ce flou est inquiétant.
Pour la maîtrise de la dépense, dont parlait mon collègue François-Xavier Munoz… les jours de carences, tout ça… Il faut arrêter. On va se serrer la ceinture pendant combien de temps ? Ça a commencé au niveau européen, au niveau de l’État, ça arrive aux intercommunalités, aux grosses communes. À quand notre tour ? Et pendant ce temps là, il y en a qui s’en mettent plein les poches. Mon collègue, Philippe Jumeau, a évoqué l’augmentation des dividendes du CAC40. Je pense à des grands groupes, comme la famille Mulliez qui ne paie que, il me semble, 140€ d’impôt par an en France. Je pense qu’on est beaucoup à payer plus de 140€ d’impôt chaque année, alors que ces gens qui s’en mettent plein les poches ne contribuent pas à l’intérêt général. Je suis assez dubitatif de la situation à venir et inquiet pour la démocratie. Philippe Jumeau évoquait notre député, à demi mots, qui est souvent absent de l’Assemblée Nationale, mais qui n’est pas absent quand il faut voter l’interdiction de manifester. Quel rapports entretiennent les élus locaux avec de tel personnages ? Ça pose question.
Sur ce budget, comme mes collègues communistes, je m’abstiendrai puisque nous avons déjà évoqué ces discussion lors du DOB. Je remercie les services pour la qualité du document. Je tiens à m’écarter, vraiment profondément, du collègue qui est sur ma droite. Je ne vais pas m’étaler, comme d’autres le font, sur quantité de chiffres. Je pense que j’ai été élu comme nous tous pour faire de la politique et pas pour être un comptable. »


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s